Pâques et ses traditions

Le jour de Pâques a lieu le premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. Ce jour a été fixé lors du concile de Nicée en 325.

En 2011, l’équinoxe de printemps a lieu le 20 mars et le premier jour de la pleine lune, le 18 avril, d’où le jour de Pâques si tardif, le 24 avril.

Les chrétiens célèbrent, durant cette semaine sainte, la mort et la résurrection de Jésus. Le jeudi saint est le jour de la remémoration de la Cène, le dernier repas que Jésus partagea avec ses disciples, la veille de son arrestation. La mort du Christ est célébrée le vendredi saint. Trois jours après sa mort, (dans l’Antiquité le premier jour compte pour un jour), Pâques fête sa résurrection.

paques-02

Les traditions
Le jeudi saint, les cloches des églises cessent de sonner et ceci jusqu’au samedi. Elles se sont, paraît-il, envolées à Rome d’où elles reviendront dans la nuit de samedi à dimanche, déversant sur leur chemin les chocolats de toutes sortes. Il y a aussi le lapin qui apporte les œufs et les déposent dans les nids confectionnés la veille par les enfants.

Pourquoi les œufs ?
L’œuf était étroitement lié au carême. Au 4ème siècle, l’Eglise a interdit la consommation d’œufs pendant les 40 jours du carême. Ce qui fait que le jour de Pâques était le jour où on pouvait à nouveau manger les œufs. Mais on sait bien que les poules ne font pas carême, et les nombreux œufs étaient distribués aux enfants, après les avoir décorés.

Pour colorer les oeufs, on les cuisait pour les faire durcir, en ajoutant différents ingrédients qui leur donnaient la couleur finale : des myrtilles pour le violet, le rouge-brun avec des pelures d’oignon et du vinaigre, le jaune avec des carottes …

paques-03

Savez-vous que les œufs pondus le vendredi saint (Karfritig) évitaient les maladies et les maléfices ? Il fallait les consommer le dimanche de Pâques et ils vous préservaient de tous les maux ! Pendus au-dessus de la porte ou à l’intérieur des étables, ils écartaient les mauvais sorts.

On dit aussi que celui qui nait un vendredi saint aura le don de guérir la fièvre. Un œuf pondu le vendredi saint est réputé imputrescible.

 

Source : iSundgau

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *