Origine des noms de famille

Contrairement au prénom, on ne choisit pas son nom de famille. Celui-ci se transmet de génération en génération. Qui ne s’est jamais posé la question quant à la signification et l’origine de son propre nom de famille ? Nous allons essayer de répondre à vos interrogations.

En Alsace, les noms de famille sont essentiellement à consonance germanique.
Avant le 10e siècle, les habitants ne portaient que leurs noms de baptême, le prénom (Peter, Walter, Heinrich …).
À partir du 12e siècle, les homonymes devenant trop nombreux, certains noms de métiers furent adoptés pour désigner les individus (Bauer, Koch, Haffner …).
Les noms tels que Kayser, Koenig, Meister … sont classés dans les noms « d’état ». Les porteurs de ces noms n’exerçaient pas forcément cette fonction. En effet, le maître dont ils dépendaient transmettait à ses serviteurs son nom générique.
Les surnoms ou les sobriquets, ces noms déformés avec humour, expriment souvent une caractéristique morale ou physique. Pas forcément péjoratifs, ils expriment plutôt une particularité chez un individu (Gross, Lang, Roth, Kempf, Finck …). L’individu se trouvait ainsi nommé sans ambiguïté, dans le cercle restreint de son village et de ses proches.
Les noms de lieux ou de provenance constituent également une grande partie des noms de famille (Basler, Bach, …).

Les listes ci-dessous ne sont pas exhaustives. Vous ne trouvez pas votre nom ? Cliquez sur l’un des liens figurant dans les sources de cet article. Vous y trouverez peut-être votre bonheur.

fioriture-200

Les prénoms utilisés comme noms de famille : en Alsace, c’est souvent la forme germanique d’un prénom.

Adam : nom biblique, le premier homme (‘adham » = homme)
Albrecht : forme germanique de Albert
Arnold : Arnaud
Diebolt : forme germanique de Thiebault
Dietrich, Dietsch : Thierry (nom germanique Dietrich)
Fritsch : variante de Fritz qui est le diminutif de Friedrich (Frédéric)
Goetz : raccourci de Gottfried (Geoffroy, Godefroy)
Hartmann : Armand (signifie mot à mot “homme fort” (hart = fort – mann = homme)
Heinrich : forme germanique de Henri
Heitz : raccourci de Heinrich (Henri)
Kuhn : Konrad
Lentz, Lentsch : Lorenz (Laurent)
Lienhard, Lienhardt, Lienhart : variante de Léonard
Ludwig : forme germanique de Louis
Lutz : diminutif de Ludwig (Louis)
Ott : Otto
Peter : forme germanique de Pierre
Richert : variante germanique de Richard
Sieffert, Siffert : origine germanique, variante de Siegfried
Stoffel : Christophe (nom germanique Christoffer)
Walter, Walther : Gautier (nom germanique Waldhari = armée qui gouverne qui a donné le prénom Walter)
Wendling : Vendelin
Wilhelm : forme germanique de Guillaume

fioriture-200

Les noms tirés de métiers :

Ackermann : laboureur (allemand Acker = champ labouré)
Bannwarth : garde-champêtre, celui qui garde le ban, territoire de la commune
Baumann : ouvrier du bâtiment
Beck, Becker : boulanger (backen = cuire au four)
Beltzung : fourreur (de pelzen ou Pelz = fourrure)
Binder : celui qui cercle les tonneaux (bind = lier)
Fellmann : nom alsacien ou allemand correspondant au métier de pelletier
Fischer : pêcheur
Gartner, Gaertner : jardinier (allemand Gärtner)
Gerber : tanneur (allemand Gerber)
Haffner : potier
Hoffmann : fermier (allemand Hof = cour, ferme)
Hueber, Huber : désigne celui qui exploite une hube, petite parcelle de terre. Rien à voir avec le prénom français Hubert.
Jaeger : chasseur (Jäger = chasseur)
Kauffmann, Kaufmann : marchand (allemand Kaufmann)
Keller : cellier
Kieffer : tonnelier (allemand Küfer = tonnelier)
Knecht : serviteur, valet.
Koch : cuisinier
Kohler, Koehler : charbonnier (Kohle = charbon de bois) ou marchand de choux (allemand Kohl)
Kramer, Kraemer : marchand, petit boutiquier
Kubler : fabricant de Kübel, « seaux, bassines ».
Lehmann : vassal, celui qui tient une terre en fief (allemand Lehen = fief)
Maurer : maçon (allemand : maurer)
Metzger : boucher
Meyer, Mayer, Maier, Meier : peut avoir plusieurs significations : métayer (meie = métairie), ou maire (régisseur).
Muller : meunier
Pfister : boulanger. Du latin Pistor, « boulanger ». Equivalent de Beck, Becker.
Pflieger : laboureur, celui qui conduit une charrue ou qui les fabrique (allemand Pflug = charrue)
Sattler : celui qui travaille le cuir, sellier.
Schaeffer : berger
Scherrer : désigne celui qui tond, qui rase (un barbier ou un tondeur de bêtes)
Schlachter : boucher
Schmitt, Schmidt : forgeron
Schneider : tailleur d’habits
Schreiber : écrivain public (scribe)
Schumacher : cordonnier
Seiler, Seiller : fabricant de cordes (Seil)
Spinner : fileur, celui qui travaille dans une filature.
Stampfler : exploitant d’un moulin à foulon ou d’un moulin à huile. (Vient du verbe allemand stampfen = broyer, piler, concasser).
Steiner : maçon, tailleur de pierre
Sutter : cordonnier (moyen-haut-allemand : Suter, du latin sutor)
Wagner : charron
Wanner : fabricant de cuves (moyen-haut-allemand Wanne)
Weber : tisserand
Wirth, Hauswirth : aubergiste
Zimmermann : charpentier. (allemand Zimmer = chambre). Habitation de planches, au départ bois d’œuvre puis maison de bois.

fioriture-200

Les noms d’état, tirés de titres ou fonctions :

Burger : bourgeois (ou l’habitant d’un bourg)
Burgermeister, Burgmeister : officier municipal à la tête d’une ville ou d’un village. C’est l’équivalent du français « bourgmestre ».
Graff : comte (allemand = Graf)
Hauptmann : capitaine
Hertzog : duc
Kaiser, Kayser : = empereur en allemand (du latin Caesar).
Koenig : roi (allemand = König)
Meister : maître
Pabst, Bapst : pape (allemand = Pabst)
Probst : prévôt (allemand = Propst)
Schoepff, Schoepf : échevin (allemand Schöffe) ou (moyen-haut-allemand Schepfe).
Schultz, Schultheiss, Schulthess : juge, maire (de l’allemand Schulze = maire, bailli)
Siegrist, Sigrist : sacristain (du vieux-haut-allemand « sigristo« )
Vogt, Voegtlin : bailli, intendant, juge (allemand : Vogt)
Waechter :garde, guetteur ou gardien (allemand : Wächter)
Weibel : appariteur ou agent de police dans les anciens villages.

fioriture-200

Surnoms ou sobriquets
Noms donnés en fonction de l’aspect physique (petit, gros, grand …) du caractère (fort, combattant, gai…) ou d’un surnom.

Blind : aveugle (adjectif allemand blind)
Braun : brun
Dick : gros
Durr : maigre, sec.
Finck : personne gaie ou aimant chanter (allemand Fink = pinson)
Frey : libre
Fuchs : rouquin ou homme rusé (Fuchs = renard)
Gross : grand
Haas : lièvre (allemand : Hase), pour sa rapidité ou pour son caractère craintif
Hirsch: cerf
Jehl, Jehlen : variante de Gehl : « jaune », en fait blond
Jung : jeune
Kempf : combattant (allemand Kampf = combat)
Klein : petit
Lang : long
Munch, Munck : moine (allemand Mönch)
Roth : sobriquet désignant une personne au teint rougeaud ou aux cheveux roux (roth = rouge)
Schwarz : à cheveu noir
Starck : fort
Stoltz, Stolz : vaniteux, fier (allemand stolz = fier)
Vogel : oiseau (= Vogel en allemand). Surnom donné par métaphore (léger, étourdi, chanteur)
Weiss, Wiss : alsacien ou allemand (= blanc). Sobriquet désignant celui qui a les cheveux blancs.
Wolf : loup

fioriture-200

Les noms d’origine géographique

Noms donnés en fonction du pays d’origine ou du lieu d’habitation (près d’un ruisseau, d’un arbre, d’une forêt …)

Altenbach : vieux ruisseau
Ambiel : littéralement « am Biehl », près de la colline
Bach : (allemand Bach = ruisseau, cours d’eau)
Basler : le Bâlois
Baum : arbre
Berger : montagnard, vient de la montagne
Biel, Buhl et leurs dérivés. Le terme signifie « colline », « éminence »
Bloch : origine juive signifiant « étranger » et désignant l’étranger venant de pays de langue romane. Le nom Bloch peut aussi être une variante de Block (billot de bois)
Dangelser : de Dangolsheim
Haag, Haegy : haie, buisson (allemand = Hag)
Haus, Hauss : maison
Holtz : « de la forêt »
Lingelser : originaire de Lingolsheim
Morgenthaler : originaire « de la vallée de l’est »
Schwab, Schwob : originaire de Souabe, région de l’Allemagne méridionale sur le haut-Danube
Schweitzer : originaire de la Suisse
Ueberschlag, Uberschlag : près du moulin (moyen-haut-allemand uberslag = moulin à roue)
Wahl, Walch : vient du germanique Wahl = étranger) qui a donné Welsch désignant les voisins des Germains (Celtes et Romains)
Walser, Walliser : d’origine valaisanne (Suisse romande)
Wies : pré, prairie (allemand = Wiese)
fioriture-200

Sources :
http://www.geneanet.org/
http://jeantosti.com/indexnoms.htm
http://www.geopatronyme.com/region/01
http://www.lexilogos.com/noms_famille.htm
http://www.favoris.ch/patronymes/index.html

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *