Expressions du Sundgau (1)

Notre dialecte alsacien est riche en expressions presque intraduisibles. Pour promouvoir notre langue régionale, nous avons recherché quelques mots typiquement sundgauviens, sur le thème « à boire et à manger ». Là, aucun problème, notre vocabulaire est riche et même très riche !

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

dialecte-alsacien01

Bambaluri – Il s’agit d’un mauvais café, une vraie lavasse bien diluée.

Büberi – Rien à voir avec nos grands crus alsaciens. Un Büberi est un vulgaire pinard.

Gleckerlawasser – Eau pétillante (de Gleckerla = bulles et Wasser = eau)

Scheppala – (1/4 litre de vin) est le diminutif de Schoppa (chopine = ½ litre) – Ne pas confondre avec Tschoba qui désigne une personne un peu léger de la cervelle !

Trïwel – Le raisin. Nous avons aussi le Meertrïwel (raisin de Corinthe). Meer, peut-être parce qu’il devait traverser la mer pour venir jusqu’à chez nous ?

Surfla – (se prononce « sourfla »), verbe pour dire siroter, boire à petites gorgées, par exemple la soupe trop chaude, tout en faisant le bruit caractéristique d’aspirer en buvant.

Baaradrack – De la réglisse (traduction littérale : saleté d’ours !). En entendant ce mot, on se souvient de la bonne friandise noire, enroulée sur elle-même, avec une petite boule sucrée au milieu.

Kutlasàlàt – Salade de tripes. Rien que de prononcer ce mot, « Koutla », on imagine les tripes, les boyaux … C’est peut-être pour celà que je n’ai jamais pu avaler cette salade !

Waja – Tarte. Se prononce « Waaaïaa ». Bien sûr la plus célèbre de notre région est celle aux quetsches (Zwatschgawaja), avec une bonne pâte épaisse, bien levée !

Hartepfel – pommes de terre. Rien à voir (!) avec les Grumbeere ou Grundbeere des Bas-Rhinois. Chez nous, ce sont les Hartepfel (pommes dures). Il serait plus logique de les appeler Ardepfel = les pommes de la terre).

Bibalakas – Fromage blanc (Bibala = poussin et kas = fromage). Avec de la ciboulette fraîche ciselée, un régal. Et accompagné d’une salade de pissenlits et de pommes de terre en robe des champs, c’est un repas de luxe !

Gàggala – un œuf, surtout quand on parle à un enfant « Kumm do, bekummsch a Gàggala » (Viens ici, t’auras un œuf).
A ne pas confondre avec Gàggala, une jeune fille coquette, mais bébête.

Mellala – désigne les petits abricots. Je l’aime bien, ce mot, on en a plein la bouche.

MoggaE Mogga Brot (un grand morceau de pain). Le petit déjeuner de nos grands-parents : ibroka met Mogga Brot (ajouter les morceaux de pain dans le café au lait sucré, les laisser s’imbiber avant de les manger avec une grande cuillère, et bien sûr, en « sourflant » — voir plus haut).
Et pour faire passer le tout, n’oubliez pas de mettre un Gaïfermantala !
Gaïfermantala – Bavoir, bavette (de Gaïfer = baver et Mantala = petit manteau)

 

fleche Pour info :  http://alsa-immer.eu (Une petite mine d’or du dialecte alsacien !  Le contenu de ce site est écrit en alsacien, mais tout est traduit en français.)

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *