Boules de Noël de Meisenthal

Pourquoi un article sur les boules de Noël de Meisenthal ( Moselle) ? Ce village ne se trouve pourtant pas dans le Sundgau. Mais le directeur du CIAV (Centre International d’Art Verrier) , Yann Grienenberger, est originaire de notre région.

boules-noel-meisenthal-02

Il est une légende qui se raconte dans les Vosges du Nord…
« En 1858 la nature fut avare. La grande sécheresse priva la région de fruits et le sapin de Noël n’eut donc parure qui vaille – A cette époque on décorait l’arbre de Noël avec des pommes de pin, des noix, des pommes, des noisettes… – Un souffleur de verre inspiré tenta de compenser cette injustice en soufflant quelques boules en verre. Il déclencha à lui seul une tradition qui traversa les cultures, le monde, l’humanité ».
Connue pour la production de verre bombé (verre optique et de protection d’instruments de mesure), la verrerie de Goetzenbruck (en activité de 1721 à 2005), village voisin de Meisenthal, produisit également des boules décoratives réfléchissantes dès 1858. En effet des recherches historiques menées par le CIAV (Centre International d’Art Verrier), attestent que la verrerie soufflait puis argentait des boules. Elles trouvèrent des applications parfois étonnantes dans l’architecture, l’ornement intérieur ou encore les panneaux publicitaires. Dans les années 1950, plus de 200 000 boules étaient exportées à travers le monde par Vergo (Verrerie de Goetzenbruck). En 1964, la verrerie mis un terme à leur production industrielle, la plongeant par là même dans l’oubli.

boules-noel-meisenthal-03
Qui aurait cru que les soirées de novembre 1998 consacrées à la sauvegarde des techniques de production des boules argentées au CIAV de Meisenthal allaient déclencher une des très belles histoires portées par le CIAV ?
Qui aurait pu soupçonner que cette aventure industrielle, jusqu’alors méconnue, allait vivre un second souffle ? En 1998 en effet, le CIAV organise plusieurs rencontres autour des techniques de soufflage et d’argenture des boules de Noël de Goetzenbruck. Les derniers verriers vivants, témoins de cette aventure industrielle, se sont attachés à transmettre aux jeunes verriers, les secrets du soufflage des boules de Goetzenbruck. Héritier depuis lors, de ce savoir-faire sauvé de l’extinction, le CIAV confronte ces gestes ancestraux à des questionnements esthétiques, techniques et fonctionnels contemporains.

boules-noel-meisenthal-04
Dès 1999, une ligne éditoriale « boule de Noël » est lancée par le CIAV. Aux modèles traditionnels réédités, s’ajoutent chaque hiver des boules contemporaines conçues par des créateurs invités à revisiter la tradition.
Au fil des années, les boules de Meisenthal ont acquis une popularité sans précédent. Durant les quelques semaines qui précèdent Noël, des milliers de personnes se pressent à Meisenthal pour assister au ballet des souffleurs de verre et acquérir quelques-unes de ces boules. On commence à les collectionner, à traquer les séries limitées, à les appeler par leur petit nom. Bien plus que des objets, qu’une fonction et qu’une esthétique, les boules de Meisenthal sont devenues des passeurs de mémoire, des relais d’une mémoire collective fédératrice.
La boule de Meisenthal représente le symbole de l’espoir que l’on peut fonder sur la capacité des territoires à trouver dans leurs ressources propres (techniques, culturelles, historiques…) les outils nécessaires à leur développement.

Kilo, la boule de Meisenthal 2011

Pour l’hiver 2011, la nouvelle création le Kilo, rompt avec la lignée de ses grandes sœurs toutes en courbes. Réinterprétant la forme archétypale des poids utilisés pour le fonctionnement des balances d’épicier, deux designers de l’atelier BL119 ont imaginé KILO, une boule à suspendre ou à poser, qui se joue de l’apesanteur.

boules-noel-meisenthal-05

2013, Sylvestre

Cette année encore, la nouvelle boule nous surprend et nous ravit en prenant la forme d’un super-héros. « Sylvestre », le super héros des montagnes, rejoindra en un clin d’œil votre arbre de Noël. Et le soir de Noël, Sylvestre le bienveillant, en orbite sur votre sapin, escortera pour l’hiver le roi des forêts et sa cour d’ornements en verre.
Les designers du studio Brichetziegler, auteurs de la boule de Noël « Sylvestre », ont donné libre cours à leur imagination et ont donné naissance à ce super-héros des bois. On peut rêver à ce petit être imaginaire, bon et généreux, mystérieux et furtif, hibernant l’été et se réveillant l’hiver pour protéger nos sapins.

boules-noel-meisenthal-06

Et comme le dit si bien Yann Grienenberger, le directeur du CIAV, « nous sommes finalement tous les héros de nos vie, de nos projets… mais une chose est sûre, si les héros existent, il n’y a pas de héros sans rêves. Continuez à rêver avec nous. »

— Photos offertes à iSundgau par le CIAV.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *