Villages disparus dans le Sundgau (1)

Le Sundgau est parsemé d’une multitude de villages, de vallons et de prairies.

Au gré de vos promenades, ne vous est-il jamais arrivé de songer à tous ces villages disparus, rayés de la carte et de la mémoire ? Tout juste si le nom d’un lieu-dit ou d’un emplacement d’une chapelle vous rappelle à son souvenir.

Vous arrive-t-il de vous poser la question : « Mais où se trouvait ce village disparu dont j’ai entendu parler ? »

Que nous reste-t-il de la vie de ces villages et de leurs habitants ? Grâce aux fouilles archéologiques ou à quelques vieux documents, nous pouvons faire revivre ces lieux et ces gens. Sans oublier les nombreuses légendes qui sont encore bien vivantes dans le Sundgau. Souvent il y est fait référence de ces villages disparus.

villages-disparus-01

Pourquoi ces villages ont-ils disparu ?

Une ancienne chronique signale que 34 châteaux furent détruits dans le Jura par le tremblement de terre de 1356. Bien sûr, les villages ne furent pas épargnés et beaucoup disparurent.

Les épidémies décimèrent de nombreux villages (choléra, peste …) en 1094, 1313, 1347, 1366 etc, et ces épidémies pouvaient durer une dizaine d’années.

Le feu fut aussi un autre danger pour les villageois. Une maison brûlait et l’incendie pouvait se propager au village entier.

N’oublions pas aussi les nombreuses guerres (Cent ans avec les Englanders et celle de Trente ans avec les Suédois) qui ruinèrent la population. Les survivants s’exilèrent dans les villages voisins ou bien se réunirent pour fonder un nouveau village.

villages-disparus-02

Les historiens ont détecté près de 500 villages disparus en Alsace. Bien entendu, notre liste concernant le Sundgau n’est pas exhaustive et nous comptons sur vous pour combler nos lacunes !

Altrod près de Geispitzen
Baumgarten ou Bonnegarten près de Riespach
Blent ou Plent près de Bisel – Seppois
Bock entre Schlierbach et Steinbrunn-le-Haut
Burnen près de Brunstatt
Burnkirch près d’Illfurth
Crispingen près de Walheim
Dennach entre Schwoben et Hausgauen (chapelle de St. Britzgen)
Dieperswiller près de Wolschwiller (Chapelle Saint-Jean)
Diethausen entre Wolfersdorf et Gommersdorf (les prés à côté du moulin s’appellent Dietematte)
Dornhausen ou Turnhausen près de Spechbach-le-Haut
Duetwiller entre Balschwiller et Bernwiller
Dürgebwiller ou Dürrengebweiler près de Didenheim et Hochstatt
Ernwiller entre Burnhaupt et Aspach
Ertzach entre Koestlach et Moernach
Esswiller près de Schlierbach et Dietwiller
Gerschwiller près de Pfetterhouse
Gutzwiller entre Koetzingue et Magstatt-le-Bas
Haltingen entre Ballersdorf et Hagenbach
Kehlberg à l’est de Hagenthal-leBas et au sud de Wentzwiller (reste une ferme)
Kippingen près de anciennement Brinighoffen
Klein-Kolmar (Kolmen) entre Steinbrunn-le-Bas et Bruebach (chapelle St-Apollonia)
Linden entre Guevenatten et Hecken
Lotharingen près d’Aspach (d’où le petit nom d’Aspach, lottaspi)
Luffendorf près de Largitzen
Mettersdorf près de Ballersdorf (Chapelle St. Martin)
Ranzkirch dont Helfrantzkirch tient son nom
Rollingen près de Tagolsheim
Ruelisbrunn, (Ruschburn, Rossburn) près de Fulleren
Seiweiler au sud de Hagenthal-le-bas
St. Luggert près de Hirtzbach (chapelle de Saint Léger)
Steinbach-le-Bas au sud de Hirtzbach vers Hirsingue
Steinbach-le-Haut au sud de Hirtzbach vers Bisel
Uetwiller entre Balschwiller et St Bernard
Waldbachswiller entre Bruebach et Flaxlanden

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *