Pommes, pommes, pommes d’Alsace

Il existe des milliers de variétés de pommes. Nous commencerons notre tour d’horizon par quelques anciennes variétés de pommes cultivées en Alsace.

pomme-frise

pomme-christkindel  Christkindel (ou pomme Saint-Nicolas)
Variété d’origine alsacienne.
Pomme rouge que l’on attachait aux sapins de Noël en Alsace.
Petite, rouge foncé, devient brillante lorsqu’elle est frottée, chair blanche et ferme, acidulée légèrement parfumée.
A croquer et à cuire. Bonne en accompagnement pour les viandes.
Récolte en octobre, se consomme de décembre à février.

 

pomme-glocken Pomme Cloche (Glocken-apfel)
Semis de hasard dont l’origine est inconnue. Peut-être de Suisse.
Jaune teintée de rouge côté soleil, tachetée, sa chair est blanche, ferme, peu juteuse, âpre, acidité rafraîchissante.
Se récolte encore jaune-verdâtre fin octobre pour être consommée de janvier à mai. Excellente pomme de conservation à chair ferme, juteuse, très bon goût.
Le nom de cloche est justifié par le bruit que font les pépins quand on agite le fruit bien mûr. (Dictionnaire de Pomologie de André Leroy 1873)

 

pomme-reinette-doree  La Reinette Dorée de Blenheim
Gros fruit doré marbré de rouge. Chair ferme, blanchâtre, sucrée et parfumée (mais devient vite farineuse), plein d’arômes. Délicieuse en pâtisserie et à la cuisson.
Se récolte en octobre et se consomme de novembre à janvier.

 

pomme-de-mai  Pomme de mai – Heiligensteinapfel
D’origine alsacienne – Heiligenstein près de Barr, Bas-Rhin
Peau jaune balayée de rouge, chair ferme, blanche et juteuse, peu d’arôme. Destinée à la conservation. Elle est récoltée en novembre pour être consommée de mars à juin. C’est en mai que sa saveur est la meilleure, d’où l’appellation de pomme de mai. Excellente pour la fabrication de jus.

 

pomme-pentecote  Pomme de Pentecôte (Belle Fleur Rouge, Mutterliesel)
Variété ancienne autrefois très répandue en Alsace.
Peau assez grasse, chair blanc-jaunâtre, juteuse, parfum doux et recherché. Tient très bien à l’arbre, ne se flétrit pas pendant la conservation.
Bonne pomme à croquer, assez bonne en pâtisserie. Longue conservation.
Se récolte mi-octobre et se consomme de décembre à mai.

 

pomme-cire  Pomme cire (Wachsapfel, Schweitzer Wachsapfel)
Variété répandue en Alsace, Lorraine et Franche-Comté, multipliée à cause de son bel aspect et de sa très bonne conservation.
Chair blanche, fin, assez fortement acidulée, ne se ride pas à la conservation.
Se récolte mi-octobre et se consomme de décembre à avril.
Pomme à croquer ou à cuire.

 

pomme-schaffelder  Pomme Schaffelder (Polierapfel, Striefenapfel)
Variété ancienne originaire du Bas-Rhin largement répandue en Alsace au début du XXe siècle.
Chair blanche, croquante, s’oxydant rapidement, juteuse et finement aromatisée. Peau dure.
Assez bonne à croquer et à cuire.

 

(pas de photo)  Oberfelder (Uberfelder)
Originaire des environs de Ostheim (Haut-Rhin), sélectionnée pour une des rares variétés à avoir résisté à l’hiver extrêmement rigoureux de 1860.
Chair ferme, croquante, acide, arôme peu prononcé. Résistante au froid. A tendance à devenir farineuse en fin de conservation.
Pomme à toutes utilisations.
Se récolte début octobre et se consomme de décembre à fin février.

 

pomme-eichelgold  Eichelgold (Felleringerapfel)
Originaire de la vallée de l’Eichel (Voellerdinger dans le Bas-Rhin). Appelée Felleringerapfel aux alentours de 1910, et nommée Eichelgold vers 1930.
Chair ferme, juteuse, aromatique. Très bonne pomme à croquer. Convient également comme pomme à jus.
Se récolte fin septembre et se consomme de fin octobre à février.

 

pomme-marie-louise  Pomme Marie-Louise
Très cultivée dans tout le quart nord-est de la France et notamment dans le sud du Sundgau.
Fruit assez gros de forme asymétrique, plus large que haut. Rouge sur fond jaune, chair blanche-jaunâtre, ferme, croquante, juteuse, sucrée, acidulée.
Se récolte en octobre et se conserve jusqu’en mars.

 

pomme-gravenstein Gravenstein ou Gravensteiner
Originaire de la ville de Graasten au Danemark en 1760, provient d’un semis de hasard. Il existe un mutant, Gravenstein rouge.
Variété de pomme ancienne, jaune et rouge, bonne qualité gustative, chair fine et très juteuse. Arôme remarquable.
La Gravenstein se récolte dès juillet-août mais elle se conserve mal et n’est donc disponible que jusque novembre, ce qui rend sa commercialisation difficile.
Excellente pomme à croquer, assez bonne pomme à cuire.

 

pomme-bohnapfel   Bohnapfel
Originaire de Rhénanie, connue déjà au 18e siècle
Peau dure, chair blanche, très ferme, acidulée, juteuse. Longue conservation.
Bonne pomme à jus et bonne pomme à cuire.
Récolte fin octobre, consommation de janvier à fin juin.

 

pomme-weinling  Pomme Weinling
D’origine alsacienne.
Chair blanc-verdâtre, très juteuse, acidulée, parfumée.
Fruits destinés surtout à la fabrication de jus. Honorable en pâtisserie.
Récoltée fin octobre, consommée de mi-décembre à fin avril.

 

pomme-violette  Pomme Violette (Viôlotte)
Origine incertaine. Très présente dans le pays de Montbéliard et du sud du Sundgau.
Peau rouge-violacée avec de très fines striures. Chair ferme, croquante, blanc-jaunâtre, juteuse, sucrée, parfumée, légèrement acidulée. Goût très fin caractéristique.
Très bonne pomme à croquer et à cuire. Donne un jus rosé.
Se conserve jusqu’en mars-avril.

 

flecheRetrouvez les pommes de saison au marché du terroir d’Altkirch, le samedi matin (stand de Joëlle d’Helfrantzkirch).

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *