Les plantes dépolluantes (1)

Sans le savoir peut-être, vous avez déjà, chez vous, quelques plantes utiles pour purifier l’atmosphère.
Ces plantes, dites plantes dépolluantes ont la particularité de retenir et de synthétiser les poisons de l’air, des murs, des sols, des peintures, des moquettes, du bois des meubles. Les poisons sont partout.
Les polluants sont absorbés par leurs feuilles, puis via leurs racines sont transformés en produits organiques par leurs bactéries. De plus, les plantes, par transpiration, émettent de la vapeur d’eau et améliorent ainsi le taux d’humidité de nos intérieurs.
Ci-dessous, les particularités de 10 plantes d’intérieur qui font office de « plantes dépolluantes ».
Dix autres plantes d’intérieur dans la deuxième partie de ce dossier.

Retrouvez également en bas de page :
– Les principaux polluants de notre intérieur
– Classement des plantes par polluants que vous souhaitez éliminer dans l’air de votre intérieur.
depolluantes-aglaonemaAglaonema (Silver Queen)
Famille : Aracées
Feuillage persistant, feuille lancéolée panachée, striée ou mouchetée de crème. Floraison sans intérêt. Croissance lente.
Dépollue 10 m3 de votre intérieur. Filtre les gaz toxiques provenant de la peinture et des produits parfumés comme les désodorisants.
Polluants traités : formaldéhyde, benzène
Entretien : facile d’entretien, ne demande pas beaucoup de lumière. Arrosage modéré. T° entre 15 et 25°C.

 

depolluantes-aloe-veraAloe Vera
Famille : Liliacées
Feuillage vert tendre. Croissance moyenne.
Les substances contenues dans cette plante ont une action antibiotique, purgative, sédative et analgésique. L’Aloe vera a aussi une action bactéricide et fongicide, et des effets bénéfiques sur de nombreuses maladies. Peut être considéré comme une plante dépolluante car il a un effet positif sur les champs électromagnétiques.
Emplacement : soleil
Entretien : léger. Rustique entre 15 et 25°C.

 

depolluantes-anthuriumAnthurium (langue de feu ou flamant rose)
Famille : aracées
Polluants traités : Formaldéhyde, ammoniac, monoxyde de carbone, xylène
Emplacement : besoin de beaucoup de lumière mais pas de soleil direct. Humidité élevée (cuisine, salle de bain).
Entretien : Arrosage abondant. Rusticité entre 15° et 22°.

 

 

depolluantes-arecaAreca Lutescens
Famille : Arecaceae (palmier)
Plante d’appartement, feuillage persistant, feuilles pennées arquées. Croissance moyenne.
L’Areca est très efficace pour absorber les composés organiques volatiles (COV) émanant des désodorisants, de la fumée des cigarettes, des fenêtres en PVC ou du papier peint et de la moquette collée.
Lieux : convient dans toutes les pièces de la maison ou du bureau.
Emplacement : mi-ombre, soleil
Entretien : l’areca aime la lumière forte, mais pas de soleil direct. Arrosage une fois pas semaine.

 

depolluantes-chamaedoreaChamaedorea
Famille : Arecaceae
Palmier nain au feuillage persistant vert clair. Croissance moyenne.
Plante dépolluante qui est très efficace les gaz toxiques se trouvant les peintures, colles, isolants, produits d’entretien, matériel informatique, produits d’hygiène, bois agglomérés
Polluants traités : formaldéhyde, toluène, benzène, ammoniac
Emplacement : lumière, pas de soleil direct
Entretien : arrosage régulier mais pas excessif, pas de rusticité, minimum 18°C.

 

depolluantes-chlorophytumChlorophytum
Famille : Liliacées
Feuillage décoratif qui forme une rosette de feuilles allongées, linéaire vert clair avec une bande blanche au centre. Croissance rapide.
Polluants traités : Formaldéhyde, Benzène, Toluène, Monoxyde de carbone, Xylène.
Emplacement : mi-ombre
Entretien : très facile, arrosage modéré, laissez sécher entre deux arrosages. Pas de rusticité.

 

depolluantes-crassulaCrassula Ovata (plante Jade)
Famille : Crassulaceae
Feuillage ovale et vert. Croissance moyenne
Plante dépolluante contre les ondes électromagnétiques et aussi contre l’ammoniac.
Emplacement : soleil
Entretien : léger. Arrosage en été. Rusticité nulle (minimum 7°C).

 


depolluantes-diffenbachiaDiffenbachia

Famille : Aracées
Le diffenbachia purifie l’air des formaldéhydes par bioépuration
Polluants traités : formaldéhyde, toluène, xylène
Emplacement : mi-ombre
Rusticité nulle.

 

 

depolluantes-dracaenaDracaena (Dragonnier Dracaena Fragrans, Dracaena compacta, Dracaena lemon line, Dracaena marginata)
Famille : Dracaenacées
Arbuste formant une touffe puis développant un tronc avec l’âge. Feuillage vert, vert/jaune, persistant. Croissance lente.
Polluants traités : Formaldéhyde, Benzène, Toluène, Monoxyde de carbone, Xylène.
Testée par la NASA, elle arrive en 4ème position pour absorber le xylène.
Lieux : dans toutes les pièces de la maison ou du bureau.
Emplacement : mi-ombre
Entretien : ne demande aucun entretien particulier. Arrosage tous les 15 jours selon la température ambiante.
Rusticité : entre 15 et 25°C.

 

depolluantes-ficusFicus Benjamina (figuier pleureur)
Famille : Moracées
Grand arbuste ou petit arbre touffu, aux branches arquées, feuillage vert persistant ou feuillage panaché. Croissance moyenne.
Polluants traités : Ammoniac, Formaldéhyde, Xylène.
Emplacement : aime la lumière mais pas le soleil direct.
Entretien : facile. Arroser régulièrement mais attendre que la motte soit bien sèche.
Rusticité : entre 15 et 25°C.

 

 

fioriture-vert

Les principaux polluants de notre intérieur

Le Formaldéhyde (ou méthanal ou aldéhyde formique communément appelé formol)
Il est émis par de nombreux objets présents dans nos intérieurs : les panneaux de bois agglomérés, les colles à moquette, certaines peintures, la laine de verre mais aussi certains produits ménagers ou cosmétiques, sans oublier la fumée de cigarette.
Il est irritant pour les muqueuses respiratoires et les yeux. A forte dose, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) le considère comme cancérigène.

Le Benzène
Constituant du pétrole, il est émis par certaines colles, vernis ou peintures. La cigarette est encore une fois une source importante de ce polluant.
Il est classé comme substance cancérigène par l’Union européenne, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le CIRC.

Le Xylène
Il est émis par certains produits de traitement du bois et certaines peintures et vernis.
Ses vapeurs peuvent provoquer des maux de tête et irriter les muqueuses et les yeux.

Le Toluène (ou méthylbenzène ou phénylméthane)
Il est utilisé pour la fabrication de peintures, de vernis, de colles et des moquettes.
Ses vapeurs peuvent provoquer des maux de tête et irriter les muqueuses et les yeux.

L’Ammoniac
Il est présent dans les produits d’entretien de la cuisine et de la salle de bains.
Il est irritant pour les muqueuses.

Le Monoxyde de Carbone (CO)
Ce gaz est produit par des dispositifs de combustion (chaudière, chauffe-eau, cuisinière, cheminée). Mal réglés, son émanation peut être importante.
Son danger provient du fait que c’est un gaz incolore et inodore. Il provoque des maux de tête, des étourdissements et, à forte dose, une perte de connaissance.

fioriture-vert
Classement par polluants que vous souhaitez éliminer dans l’air de votre intérieur :

Ammoniac
Anthurium, Ficus Benjamina, Spathiphytum, Palmier nain elegans, Rhapis Exela

Benzène
Chlorophytum, Aglaonema, Dracaena, Gerbera, Lierre Hedera helix , Schefflera Arboricola, Scindapsus, Spathiphylum, Kentia, langue de belle mère, chamaedorea, Ficus allii

Formaldéhyde
Aloes, Chlorophytum, Lierre Hedera helix, Philodendron, Croton, Dracaena fragrans, Ficus Benjamina, Ficus Elastica, Aglaonema, Gerbera, Dieffenbachia, Fougère Nephrolepis, Spathiphylum, Palmier Nain elegans, Aréca, Rhapis Excela, Langue de belle mère, Ficus allii

Monoxyde de carbone
Chlorophytum, Scindapsus

Toluène
Chlorophytum, Dracaena, Gerbera, Pothos aureus, Langue de belle mère, Ficus allii

Xylène
Chlorophytum, Dracaena, Ficus Benjamina, Schefflera Arboricla, Fougère Nephrolepis exaltata, Anthurium, Spathiphylum, Palmier Nain elegans, Aréca, Langue de belle mère, Chamaedorea, Ficus alli
Toutes les plantes vertes ont des vertus dépolluantes, en général. Cependant, évitez de placer des plantes fleuries comme le cyclamen, l’anthurium, le gerbera … dans des chambres d’enfants ou de personnes allergiques car le pollen est une substance allergisante.

 

 

–> Consultez également la deuxième partie du dossier « les plantes dépolluantes (2) »

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *