Le mois de janvier

À l’origine, le calendrier romain était composé de 10 mois et l’année démarrait au mois de mars. Il restait alors les 61 jours d’hiver. Janvier et février furent créés. Le nom de janvier vient du latin januarius en l’honneur du dieu romain des portes : Janus.

Dans le calendrier républicain, janvier correspondait à Nivôse (mois des neiges).
Ce mois est, d’après les psychologues, le mois le plus déprimant de l’année !

fioriture-200


La météo en JANVIER

Janvier 1771 : mois beau, ensoleillé et presque chaud, 6° à 10° dans la journée.

Dans la nuit du 10 au 11 janvier 1866, des vents de la force d’un ouragan se mettent à souffler sur le littoral de la Manche. Des dizaines de navires s’échouent sur la côte. Il s’agit de la plus violente tempête depuis l’année 1808.

Janvier 1870 : 1,10 m de neige dans le Roussillon, 75 cm de neige à Perpignan.

L’hiver 1890 – 1891 est très rigoureux. Cette vague de froid est caractérisée par sa longueur (du 26 novembre 1890 au 20 janvier 1891) et par la quasi absence de neige. Ceci a pour conséquence de détruire une grande partie des céréales. À Paris, la Seine est entièrement gelée du 11 au 24 janvier.

Du 4 au 8 janvier 1901 : importante vague de froid. La température descend à -10° au Havre, -11° dans Paris, -13° en banlieue et -16° à Belfort. D’abondantes chutes de neige sont signalées dans le midi.

Le 28 janvier 1910, une crue d’exception recouvre le centre de Paris et les bords de la Seine. Le débordement atteint un maximum de 8,62 mètres, du jamais vu dans la capitale. Les dégâts matériels sont très importants. Des milliers d’immeubles et de maisons sont inondés et 200.000 Parisiens sinistrés.

Le mois de janvier 1940 est le plus froid depuis l’année 1838. Une vague de froid exceptionnelle déferle sur le pays du 10 au 26 janvier. Il fait jusqu’à -24° à Metz et à Reims, -22° à Clermont-Ferrand et St-Etienne, -15° à Paris. La neige recouvre presque toute la France et la plupart des cours d’eau sont gelés.

Du 9 au 17 janvier 1960 : courte mais intense vague de froid. Les gelées puis la neige se généralisent à tout le pays. Le 13 janvier, les températures atteignent près de -20° en Lorraine, -17° à Colmar. On mesure 40cm de neige à Tours, 35cm à Caen.

Début janvier 1971 : depuis le 23 décembre, les températures atteignent des niveaux extrêmement bas. On enregistre des minimums de -27° à Grenoble et -23° à Strasbourg.

Janvier 1985 : Après 2 hivers particulièrement doux, une vague de froid mémorable déferle sur la France pendant tout le mois de janvier 1985. L’intensité de cette vague de froid est comparable à celle du mois de février 1956. -24° à Luxeuil-les-Bains, -20° à Reims et Strasbourg.

mois-janvier-02

4 janvier 1999 : douceur exceptionnelle pour un mois de janvier, 16° à Paris, 17° à Lyon, 19° à Clermont-Ferrand, 21° à St Girons (Ariège), 23° à Biarritz

4 janvier 2002 : Très froid avec -11° en Alsace-Lorraine.

24 janvier 2009 : Le scénario de la tempête de décembre 1999 se reproduit presque à l’identique… Une dépression (Klauss) se creuse sur le proche Atlantique et déclenche un véritable ouragan sur un grand quart Sud-ouest ainsi que sur le Languedoc-Roussillon et la Corse. 1,2 million de foyers se retrouvent sans électricité et les dégâts s’élèvent à près de 3 milliards d’euros. Les rafales de vent maximales sont de 191 km/h au Cap Béar (66), 183 km/h à Perpignan, 172 km/h au Cap Ferret (33) et à Biscarosse (40), 161 km/h à Bordeaux, 152 km/h à Leucate (11), 145 km/h à Mont-de-Marsan (33) !

mois-janvier-03
Dictons du mois de janvier

– Les douze jours qui vont de Noël aux Rois, donnent le temps des douze mois.
– Jour de l’an beau, Mois d’août très chaud.
– Neige en janvier, vaut du fumier.
– S’il gèle à la Saint-Raymond L’hiver est encore long (23 janvier)

fioriture-200


Cela s’est passé en janvier…

mois-janvier-04


Le 11 janvier de l’an 49 avant JC
, défiant le Sénat de Rome, Jules César traverse le Rubicon avec son armée. Le récit de cette aventure nous a été transmis par l’historien Suétone, qui nous a légué la formule : « Iacta esto alea », ou, selon l’opinion commune, « Alea jacta est » (Les dés sont jetés)…

Le 13 janvier 1898, Émile Zola publie une lettre ouverte au président de la République dans L’Aurore sous le titre « J’accuse ». Trois ans après la dégradation du capitaine Dreyfus sous l’inculpation de trahison, les intellectuels et les élites parisiennes se déchirent ; les uns invoquant l’erreur judiciaire, les autres rejetant toute mise en cause de la justice militaire. Le capitaine étant de confession juive, l’Affaire Dreyfus s’accompagne de la première campagne antisémite importante en Occident.

Le 16 janvier 1920, le 18e amendement à la Constitution des États-Unis d’Amérique interdit la vente mais aussi la consommation d’alcool sur toute l’étendue du pays. Cette « Prohibition » marque le triomphe des ligues de vertu. Mais il s’ensuit paradoxalement une explosion des trafics illégaux par des « bootleggers », ainsi appelés parce qu’ils cachent des bouteilles dans leurs bottes.

Le 10 janvier 1929, le dessinateur belge Georges Rémi (21 ans), plus connu sous son pseudonyme Hergé (d’après ses initiales), publie la première aventure de Tintin et Milou.
Éternel témoin de son temps, le jeune reporter du Petit Vingtième est amené dans cette première aventure à visiter le pays des Soviets… Il rencontrera plus tard le capitaine Haddock, le professeur Tournesol, la Castafiore, le général Tapioca etc.

Le 16 janvier 1969, un étudiant tchèque de 20 ans, Ian Pallach, s’immole par le feu à Prague, pour protester contre l’invasion de son pays par les troupes du pacte de Varsovie.

Le 28 janvier 1986, la navette spatiale Challenger explose en plein vol. Avec sept morts, c’est la première tragédie de taille dans l’histoire de la conquête spatiale. C’est aussi un coup de frein brutal aux projets de la Nasa.

Le 20 janvier 2009, la cérémonie d’investiture de Barack Hussein Obama, 44e président américain, a rassemblé environ 2 millions de personnes sur le Mall de Washington, ce qui en fait le plus important rassemblement de foule qui ait jamais eu lieu à ce jour aux États-Unis !.

Dans la nuit du 12 janvier 2010, Haïti est frappée par un séisme de force 7,3 sur l’échelle de Richter. Bilan effroyable : 250.000 morts, 300.000 blessés, 1,2 million de sans-abris…

Le 14 janvier 2011 : en Tunisie, trois semaines après qu’un marchand ambulant se soit immolé par le feu en guise de protestation contre le régime policier du président Ben Ali, celui-ci s’enfuit en avion vers l’Arabie saoudite, emmenant avec lui sa famille et ses trésors. C’est la première étape d’une révolution démocratique et sociale, la première qu’ait jamais connue le monde arabe.

Le 13 janvier 2012, dans la nuit, le Costa Concordia s’échoue sur un récif près de l’île du Giglio (Toscane). L’échouage de ce somptueux paquebot de croisière avec à son bord 4200 passagers et hommes d’équipage se solde par la mort de 32 personnes.

7, 8 et 9 janvier 2015 : attentats terroristes à Paris, dont l’attaque meurtrière contre le journal satirique Charlie Hebdo (lire le résumé des faits)

 

Sources :
-  La France pittoresque 
- Herodote.net 
- Meteo-villes.com 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *