Le comte de Ferrette se marie

Les festivités du mariage d’Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock font la joie du peuple de la principauté. À cette occasion, le peuple sundgauvien suivra certainement cet événement avec un petit pincement au cœur car il n’a pas oublié que le prince de Monaco porte aussi les titres de comte de Ferrette, de Belfort, de Thann et de Rosemont, ainsi que le titre de baron d’Altkirch et seigneur d’Issenheim.

monaco-mariage

L’année dernière, la principauté a même émis un carnet de quatre timbres (comté de Ferrette, Baronnie d’Altkirch, comté de Thann et comté de Rosemont). Cette initiative a fait suite à la visite historique en Alsace par le prince Albert II de Monaco, en mai 2006. On se souvient que le chef d’État avait fait étape dans le Sundgau, afin de visiter deux anciens fiefs ayant appartenu à sa famille, Altkirch et Ferrette et pour lesquels il ne conserve plus que les titres honorifiques : baron d’Altkirch et comte de Ferrette.

monaco-timbresUn bel hommage au Sundgau et à l’Alsace

Visite du prince Albert II de Monaco

Photo prise à Altkirch, en 2006, lors de la visite officielle du prince Albert II de Monaco, (accompagné d’Otto d’Habsbourg, à droite sur la photo)

monaco-prince-altkirch

Visite inoubliable ! Nous, le petit peuple, avions pu approcher le prince, écouter son allocution devant la mairie, marcher à quelques mètres de lui dans les rues d’Altkirch, et, summum, participer à la collation donnée en son honneur à la halle au blé. Cerise sur le gâteau, lui serrer la main et demander à son garde du corps (charmant) une photo dédicacée du prince. Comme disait un vieux sundgauvien : « on peut toujours demander … » Et la belle photo dédicacée est arrivée quelques semaines après l’événement ! La preuve, la flamme philatélique de l’enveloppe ci-dessous (la photo mentionne au dos « reproduction interdite »).

monaco-flamme

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *